ECRIT PAR | Carine Colson

SAVE THE DATE : Le 3 Avril « 10 pièges à éviter et 10 bests practices pour réussir votre marketing relationnel »

Christophe Cousin, expert en datamanagement, marketing relationnel et stratégies cross-canal est également le fondateur de Camp de Bases, société spécialisée dans le conseil et solutions SaaS dans le domaine des bases de données marketing, de la connaissance client et de l’optimisation de campagnes cross canal.

Il animera le 3 avril prochain une réunion/ conférence sur le thème suivant : « 10 pièges à éviter et 10 bests practices pour réussir votre marketing relationnel » dans le cadre du Club Marketing Direct de l’ADETEM.
La spécificité de cette réunion/formation est d’être basée sur des cas concrets rencontrés lors de sa carrière et de vous donner des outils et une méthodologie pour réussir votre marketing relationnel.

Pour consulter le programme et vous inscrire, cliquez ici.

ECRIT PAR | Carine Colson

Marketing-Professionnel : « Big Data pour Little budget »

Christophe Cousin, Fondateur et dirigeant de Camp de Bases a publié un article dans la tribune libre de Marketing-professionnel.fr.

Le big data est le nouveau sujet chaud du moment. Les promesses qu’il génère sont à la hauteur de la complexité technique du sujet. Pourtant, il y a des moyens simples et peu couteux d’exploiter une partie du big data pour améliorer rapidement le résultat de vos campagnes cross canal.

Suivez le guide…

Big data : jargon et volume

Big data, c’est d’abord un jargon de techniciens qui a de quoi effrayer les marketeurs : Hadoop, map reduce, PIG Latin…

Ensuite, ce sont des chiffres qui font peur : l’unité de mesure est le “pétaoctets”, qui équivaut à 3.000 disques durs de PC portables moyen de gamme.

Le big data est en effet partout, en particulier avec les comportements & réactions on line, les contenus échangés sur le web, par SMS, email… Ce sont des images, des vidéos et, bien entendu, beaucoup de textes “non structurés”, difficiles à manipuler.

Seules des solutions logicielles très spécialisées, de très gros moyens informatiques et des budgets conséquents permettent d’exploiter ce déluge de données. Et parfois pour des usages qui restent encore assez flous pour les opérationnels…

Mais, en limitant le big data aux informations “personnelles”, (celles pouvant être rattachées à des individus), le sujet devient plus facile à mettre en œuvre avec des enjeux beaucoup plus quotidiens.

Le Big data marketing : fournisseur officiel de votre connaissance client

Le big data fournit, en effet, de nombreuses informations rattachées à vos clients (et prospects) pour mieux les connaitre et enrichir votre marketing relationnel cross canal.

 

Christophe Cousin, fondateur et dirigeant de Camp de Bases
Christophe Cousin, fondateur et dirigeant de Camp de Bases

Sans surprise, ces données viennent donc essentiellement du web avec :

  • Les comportements sur internet : fréquence et durée des visites, abandon de panier, clic sur des bannières…
  • Les données de retours suite à un email : qui a ouvert, cliqué…
  • Les parcours : origine des inscrits à la newsletter, des acheteurs, des couponneurs…
  • Les réseaux sociaux : en particulier via des applications Facebook.

Mais d’autres informations viennent du monde réel, en provenance du programme de fidélité, des tickets de caisse, des coupons de réduction papier…

Les volumétries de ces sources de données, même si elles ne sont pas toujours « big » selon les entreprises, nécessitent pour les équipes marketing, de nouveaux outils et le strict respect des fondamentaux du marketing direct.

7 conseils opérationnels à mettre en œuvre dès à présent

  • 1. Sélectionnez drastiquement les données qui seront réellement utiles pour éviter de polluer la base avec des critères qui ne seront jamais utilisés. Identifier les visiteurs de votre page « CGV » ne vous servira vraisemblablement jamais à rien.
  • 2. Créez des agrégats avec des formules (et des noms faciles…) à comprendre. Par exemple : le nombre total, par mois, de visites sur un site internet est beaucoup plus utile que le détail minute par minute…
  • 3. Connectez les sources de données, au fur et à mesure, à une base de données marketing unique. Mieux vaut avancer lentement et sûrement qu’attendre « la » base de données ultime connectée à toutes les sources et … qui n’arrivera jamais (et le cimetière des projets informatiques est particulièrement fourni par cette famille-là !).
  • 4. Mettez en place des référentiels (par exemple de votre catalogue produit ou de vos points de vente) pour fiabiliser les données.
  • 5. Dédupliquez très finement pour rattacher chaque information à la bonne personne. L’algorithme utilisé doit être « un peu plus » malin que celui d’Excel…
  • 6. Utilisez des outils de segmentation et de comptage pour explorer votre base de données et commencer à alimenter vos institutions marketing… et les tests de nouvelles mécaniques. Le recours à des outils de datamining viendra ensuite pour modéliser plus finement vos premières idées…
  • 7. Et mettez la Data Quality en tête de vos priorités. Ce n’est pas un sujet amusant, a priori, mais mieux vaut y passer un peu de temps régulièrement que beaucoup de temps et encore plus d’argent quand votre base sera définitivement « big » à « bad ».

Grâce à ces nouvelles données et en respectant quelques principes finalement assez « classiques », vos prochaines actions relationnelles et promotionnelles seront mieux adaptées, mieux personnalisées, mieux planifiées, bref plus efficaces.
Mais le big data marketing permet aussi de mieux analyser l’efficacité de vos actions cross canal, segment par segment.
Avec, à la clé, une réelle capacité pour arbitrer finement vos investissements média.
Un « big bang » à portée de main, pour diriger votre marketing de demain.

Article publié initialement sur Marketing-professionnel.fr

ECRIT PAR | Carine Colson

Les tableaux de bord des managers dans Quintessence

Quintessence, notre solution de gestion de données marketing dispose de 3 tableaux de bord. Ils permettent aux managers de piloter, en temps réel, l’activité de leur base de données, de leur business et la connaissance client.

Ces tableaux de bord sont de 3 ordres :
– technique,
– marketing et,
– métier.

Le tableau de bord technique permet de surveiller d’un seul coup d’œil, les flux de données et leur mise à jour. En cas d’anomalie, la visualisation associée aux codes couleurs permet immédiatement d’identifier l’origine du problème. Ce tableau de bord permet aussi aux directions des services informatiques (DSI) un suivi facile et rapide de la gestion des flux pour gagner du temps.

Dashboard technique

Le tableau de bord marketing offre une vision globale des actions marketing réalisées et des réactions générées.
Les indicateurs présents permettent de piloter facilement et clairement les actions à venir.  Ils sont personnalisés et paramétrés en fonction de vos besoins (par exemple) :
– Le CA réalisé par segments,
– Les campagnes les plus efficaces,
– Le taux de lassitude pour optimiser sa pression commerciale,
-…

Pour le découvrir, contactez-nous.

Le dernier tableau de bord présente des indicateurs « métiers » à la convergence entre la connaissance client et la connaissance campagne : ROI, évolution des commandes, taux de conversion,…

Mettre à disposition des directions marketing des outils de pilotage simples mais performants, voici un des bénéfices de Quintessence!

Pour découvrir les autres bénéfices (et les innovations) de Quintessence  et bénéficier d’une démonstration , envoyez-nous un email à contact@campdebases.com.

 

Prenez quelques secondes et vérifier la compatibilité entre vos besoins datamarketing et Quintessence : 10 questions et une réponse dans les secondes qui suivent !

>>> Passez le test !

ECRIT PAR | Carine Colson

Marketing-Professionnel : « Base marketing : il est temps de faire simple ! »

Christophe Cousin, Fondateur et dirigeant de Camp de Bases a publié un article dans la tribune libre de Marketing-professionnel.fr.
Ci-dessous le début de l’article :

Vous savez écrire une requête SQL ? Moi non plus !

Pourtant c’est ce genre d’expertise qui est régulièrement demandée à des marketeurs lorsqu’ils veulent faire une segmentation ou une cible pour une campagne d’emails. Et avant d’en arriver là, d’autres questions tout aussi saugrenues sont venues émailler leur parcours du combattant pour créer une base de données unique… cette fameuse base indispensable pour mieux connaitre ses clients, faire des opérations multicanal, en résumé faire du relationnel.

Il leur a fallu négocier des ressources avec leur DSI, rédiger un cahier des charges, choisir entre des solutions techniques qui se ressemblent, faire des référentiels, définir des stratégies de déduplication, … bref gérer un projet qui s’avère finalement très technique, loin de leur intérêt initial et de leurs compétences.

Et lorsque la base de données est enfin accessible, la complexité continue avec des interfaces incompréhensibles et des fonctionnalités pour statisticiens geek qui se régalent de la fameuse syntaxe SQL.
Du coup, le marketing surcharge la DSI avec des demandes de comptages, plus personne ne sait où se trouve le “bon” chiffre d’affaires parmi les 12 champs “CA” de la base, les données sont mal maintenues…

Au final, les outils sont exagérément compliqués, les équipes sont surchargées, les campagnes mal ciblées et mal personnalisées, la connaissance client est sous exploitée, le ROI n’est pas au RDV…

La complexité des BDD marketing n’est pas une fatalité

Pourtant, des solutions existent pour simplifier tous ces process et faciliter les usages. Elles se basent sur un premier constat métier : les équipes marketing gèrent des données très différentes en fonction de l’activité de leur core business mais leurs besoins fonctionnels sont les mêmes :

  • comprendre le contenu de leur base de données,
  • créer des segments et décrire leurs clients & prospects,
  • faire des ciblages,
  • disposer de tableaux de bord et de reporting.

Dès lors, la création d’une solution générique et spécifique aux bases de données marketing devient une réponse pertinente aux besoins des marketeurs. Et “le cloud” est bien entendu le terrain de jeu idéal d’une telle solution !

>>>> Lire la suite

ECRIT PAR | Carine Colson

[Infographie] Créez de la connaissance client en 5 étapes !

Découvrez en une seule image comment créer de la connaissance client en 5 étapes…

Cette infographie s’adresse à tous ceux qui veulent améliorer leur connaissance client et donc comprendre et travailler leur base de données.

Une approche méthodologique, pour comprendre tout l’environnement et les problématiques autour de votre base de données.

N’hesitez pas à partager cette ressource…

Alors 1,2,3,4,5 cliquez ici !

Créez de la connaissance client en 5 étapes

Votez pour choisir le thème de la prochaine infographie ici ! Votre avis compte, merci 🙂

ECRIT PAR | Carine Colson

Deux Master Class au salon de la VAD le 19 octobre

Christophe Cousin, Fondateur et dirigeant de Camp de Bases sera présent le mercredi 19 octobre au salon de la VAD à Lille.

Christophe est à l’origine de 3 expériences entrepreneuriales réussies :
– Bananalotto : 1er site de loterie gratuite sur internet en France ;
– Café CRM : Société de conseil, intégration de solutions CRM et gestion de campagnes on line ;
– Mediapost Multicanal : Filiale de MEDIAPOST (Groupe la Poste) en charge des solutions data et de la gestion de la relation client.

Venez le rencontrer lors des deux Master Class qu’il animera :

  • Mercredi 19 octobre de 11h30 à 13h, Master Class 2 :

« Construire sa base de données orientée connaissance client ».
Découvrez les best practices pour une base de données marketing efficace, pérenne et facile à exploiter.

  • Mercredi 19 octobre de 14h à 15h30, Master Class 2 :

« Collecter, enrichir et optimiser ses données marketing BtoC ».
Créez un véritable actif avec des données marketing utiles permettant de mener une stratégie de marketing relationnel efficace et des études pertinentes.

Profitez de ces deux occasions pour lui demander de vous présenter de Quintessence , notre solution innovante de gestion de données marketing en mode SaaS ou simplement pour demander votre poster sur la thématique « Exploitez vos données marketing en 5 étapes ! » Vous pouvez également la  téléchargez ici sans attendre !

Si vous n’avez pas encore vos badges, cliquez ici !

ECRIT PAR | Carine Colson

Conseil : Nos missions « Diagnostic BDD & Connaissance client »

Pour qui, pourquoi ?
Les DG, direction marketing ou DSI qui veulent y voir clair sur :

  • Les données existantes et exploitables « réellement » parmi celles disséminées dans tout le SI
  • L’architecture technique existante et à déployer,
  • Les outils d’exploitation existants, utiles, à prévoir, à optimiser
  • Les process de collecte, la collecte du consentement, l’efficacité des opérations menées…
  • L’organisation et la gestion des expertises nécessaire pour la mise en œuvre de campagnes multicanal

Comment ?
Une mission commando de 6 semaines pour:

  • Un diagnostic de l’existant (vs les best practices du marché)
  • Une recommandation incluant une vision cible « cartographie data, flux et architecture »
  • Une feuille de route à 12/18 mois avec l’ensemble des actions à mener sur les dimensions marketing, architecture technique, data, outils, organisation, juridique.

Nos références
Les premiers clients de Camp de Bases sont Samsung France, Condé Nast, Le Quotidien du Médecin, Huttopia…
Ils bénéficient de notre savoir-faire acquis ces dernières années grâce à des dizaines de missions similaires.