ECRIT PAR | Morgane Mouly

7 conseils pour être efficace dans un projet DMP Marketing

Vous avez peut être participé à notre test « Gestion de Projet DMP : vous êtes plutôt James Bond ou Mr Bean ? », et nous avons été plutôt impressionnés, puisque 80% d’entre vous sont des James Bond ! On notera les conseils très avisés de Laeticia en gestion de projet Data : « C’est un projet multi-expertise où il faut une cohésion entre les experts techniques, métiers, juridiques. L’importance du sponsor n’est pas à négliger! ».

 

Pour rappel, (re)découvrez les 7 conseils pour être efficace dans un projet DMP marketing :

 

Conseil n°1 : Avoir un sponsor sur son projet DMP

Il signe pour les livrables, il approuve les paiements et il négocie les jalons. Le sponsor de projet est, en réalité, le patron, il voit comment faire les choses et de quelle façon. Il passe aussi en revue le progrès d’ensemble du projet et sert de source de support s’il y a des conflits.

L’individu qui assume le rôle de sponsor de projet sera responsable de :
• Choisir le chef de projet (ceci peut varier selon que ce soit un projet interne ou externe)
• Établir les objectifs de projet
• Fournir le leadership pour l’ensemble de l’équipe
• Vendre le projet aux parties prenantes
• Résoudre les risques et problèmes cruciaux, si le chef de projet ne peut pas le faire
• S’assurer que le chef de projet communique sur le progrès et adopte la meilleure approche
• S’assurer que l’on fournisse l’approbation pour passer à la phase suivante du projet
• Approuver les changements majeurs
• Potentiellement aider dans l’obtention de ressources de valeur quand le projet en exige
• Assister du chef de projet sur évaluation et les rapports de performance

 

Conseil n°2 : Penser à désigner un interlocuteur référent pour le pilotage de votre projet

La mise en place d’une DMP Marketing nécessite un suivi interne quotidien. Cette personne aura en charge de notamment de faire circuler l’information dans votre organisation, d’assurer le suivi du planning et de garantir que les bonnes personnes soient disponibles lors des étapes clés du déploiement de votre DMP Marketing.

Même si votre prestataire va assurer une grosse partie de la prestation, vous allez être régulièrement sollicité à différents moments du projet, par exemple :
• Les comités de projet visant à assurer un suivi quotidien (va demander la présence de votre chef de projet)
• Les comités de pilotage, permettant de passer en revue les indicateurs de performance du projet et d’ajuster les priorités (demanderont la participation du chef de projet et des responsables impliqués sur le dossier)
• Les comités stratégiques visant à apporter une analyse consolidée des résultats (demanderont la participation du chef de projet et de la direction).

 

Conseil n°3 : Penser à impliquer le département IT dès le départ

Qui n’a jamais vécu la situation « Oui, mais… » ? : vous avez tout prévu, votre projet est sur les rails. Vous allez envoyer des supers emails automatiques le jour de l’anniversaire de chacun de vos clients… seulement voilà. Nico de l’IT vous dit : « Oui mais… je n’ai pas les dates d’anniversaire des clients en BDD, car on ne les collecte pas… » et là vous perdez 1 mois de travail. Si vous aviez impliqué Nico de l’IT dès le début, il aurait pu vous aider à trouver une solution et ne pas perdre de temps.

 

Conseil n°4 : Savoir ce que l’on veut !

C’est tout simplement définir son besoin, et les tactiques pour le servir. Il est primordial de démarrer tout projet Data Driven Marketing par la définition concrète de ses actions marketing. Je veux par exemple envoyer automatiquement un « welcome email » à chaque fois qu’une personne se crée un compte sur mon site e-commerce. Cette tactique sert le besoin d’améliorer ma relation client. Autre exemple : contrôler l’évolution de mon CA en fonction de mes segments de clients, pour gérer plus finement ma stratégie d’acquisition et de fidélisation.

 

Conseil n°5 : Sourcer les données nécessaires à ces actions marketing

Si je veux mettre en place des actions marketing, comme par exemple relancer mes clients inactifs, je vais devoir définir un critère d’inactivité, et sourcer les données clés pour cela. Je vais par exemple considérer comme inactifs les clients de ma base n’ayant pas ouvert mes 5 dernières campagnes emailing ; et j’utiliserai pour cela la donnée du champ « taux d’ouverture ».

 

Conseil n°6 : Faire un diagnostic de tous ses points de contacts avec ses clients/prospects, et vérifier leur conformité avec la CNIL.

Non seulement c’est obligatoire au regard de la loi, mais c’est également nécessaire au regard du respect de mes consommateurs, pour leur proposer une expérience client optimale ! Qui n’a jamais pesté contre une marque après avoir reçu une newsletter alors même qu’aucun consentement n’avait été donné ? C’est assez désagréable. En tant que marque nous nous devons de ne pas adopter ces attitudes qui ne sont pas « user-friendly ». Et bien oui, un sage disait : « ne fais pas à autrui ce que tu n’aimerais pas que l’on te fasse ».

 

Conseil n°7 : Faire un diagnostic de la qualité de ses données et faire des retraitements

Vous avez prévu une campagne SMS auprès de vos clients pour les prochaines soldes et vous avez bien collecté leurs numéros, présents dans votre base de données. Seulement voilà, vous avez un fort taux d’erreur. Vous vous rendez compte que certains numéros ne répondent pas aux normes techniques (comme commencer par +33 par exemple); voire pire, vous voyez « Appelez 06 55 88 99 XX et demandez Martine » dans un des champs de votre base (true story)… là c’est sûr, votre campagne SMS ne peut pas fonctionner !

 

Les 7 conseils évoqués lors de ce test sont mis en pratique lors de notre démarche Data Deep Dive, effectuée avant tout déploiement de Quintessence, notre DMP Marketing. Consultez en exclusivité l’infographie Data Deep Dive pour en savoir plus.

ECRIT PAR | Morgane Mouly

Gestion de Projet DMP Marketing : vous êtes plutôt James Bond ou Mr Bean ?

email_quiz_V1

Avons-nous besoin de le répéter ? La Data c’est la clé en Marketing ! Toutes les revues et medias spécialisés en parlent depuis des années. Le mot « big data » est d’ailleurs en augmentation constante depuis 2012 sur Google Trends. Collecter des données sur vos consommateurs vous permettra de mieux les connaitre et donc leur proposer une offre unique, répondant à leurs besoins de manière optimale.

A l’heure où la data est omniprésente, vous vous devez d’unifier vos données pour optimiser votre expérience client et convertir davantage. Cela passe par l’instauration de projets marketing pilotés par la donnée. La mise en place d’une DMP Marketing en est l’illustration même.

 

Ces projets ont par exemple pour finalité :

  • d’éviter d’adresser un email d’acquisition à un client magasin fidèle depuis 30 ans
  • d’améliorer les coûts d’acquisitions
  • de comprendre et gérer ses inactifs…

 

Ok, très bien, mais êtes-vous prêt pour mener à bien ce genre de projets ? Êtes-vous efficace comme James Bond, ou bien perdu comme Mr Bean ?

 

Pour le savoir en moins de 5 minutes, faites notre test !

Vous aurez peut-être la chance de gagner un accompagnement personnel par un Consultant Senior sur vos sujets Data. Et en prime, on vous apportera les croissants 🙂

 

Réveillez le James qui sommeille en vous !

 

ECRIT PAR | Morgane Mouly

Les 3 actions à ne pas faire si vous aimez vos clients

love

C’est la Saint Valentin, l’heure de déclarer votre amour à vos client ! Et qui dit amour, dit empathie. L’empathie est un réel sujet, sa définition désigne « la compréhension des sentiments et des émotions d’un autre individu, voire, dans un sens plus général, de ses états non-émotionnels, comme ses croyances ». Tout marketeur se doit d’être empathique, c’est-à-dire de se mettre à la place de sa cible pour mieux dialoguer avec elle, et satisfaire ses besoins. De manière générale, on passe d’un marketing « product-centric » à un marketing « customer-centric ».

 

Voici les 3 actions à ne pas faire si vous aimez vos clients et avez une stratégie « customer-centric » :

 

  • Récolter des données sur ses clients et les stocker dans les bases différentes

Collecter des données sur ses clients et ses prospects, oui ; mais de manière unifiée ! Rien ne sert de collecter des données sur tous les points de contacts avec ses clients (magasin, site web, page facebook…) si les données sont stockées dans des bases de données différentes et non unifiées par la suite. Quelle déception pour un client de devoir donner ses coordonnées en magasin lors de la création d’une carte de fidélité, et de devoir à nouveau donner ses coordonnées sur le site web de la marque lors d’un achat.

 

  • Parler à tous ses clients de la même manière

On ne le dira jamais assez : il faut personnaliser ses communications. On ne parlera pas de la même manière à un prospect, un client inactif, ou un client fidèle. De plus, on s’adaptera aux profils des clients et de leurs goûts et besoins. Selon l’étude de l’Observatoire BVA pour Élu Service Client de l’Année, 86% des consommateurs souhaitent des échanges et contacts personnalisés avec les marques.

 

  • Créer un dialogue unilatéral vers ses clients

Par définition, un dialogue signifie qu’il y a un échange de communications dans les deux sens. Ne pas tenir compte des préférences et déclarations de ses clients est une erreur. Au niveau de l’emailing, on peut par exemple agir en demandant explicitement à ses contacts désabonnés ou non-ouvreurs ce qu’ils préféreraient avoir comme contenu, plutôt que de continuer à les spammer avec du contenu non adéquat.

 

L’empathie, c’est à dire se mettre à la place de ses clients ; est une notion clé en Marketing et stratégie relationnelle. Il reste cependant difficile d’architecturer le dialogue avec ses clients et prospects en prenant en compte divers éléments comme la multiplicité des profils clients, les actualités de sa marque, les marronniers, les temps forts des clients, etc. Le plan Marketing Relationnel (PMR), pierre angulaire de toute stratégie marketing, permet de répondre à ce besoin.

ECRIT PAR | Morgane Mouly

THEN16 : les 4 tendances Data & Marketing à retenir

 

muriel

Découvrez les 4 tendances Data&Marketing relevées par Muriel Glatin dans une tribune du Petit Web :

La convention &THEN16 qui se tenait cette année à Los Angeles est l’occasion de faire un point sur les tendances du Data-driven Marketing, avec un thème : « The Science of Creavity ». On ne vient pas à &THEN16 pour découvrir des technologies, mais pour comprendre comment les outils et la data doivent servir le marketing client, plus que jamais au cœur des priorités de la fonction marketing. L’édition 2016 aura par ailleurs été marquée par la présence des acteurs du social, Twitter et Facebook en tête. Social CRM et dispositifs mobiles ont été à l’ordre du jour de nombreuses conférences et des témoignages de Nespresso, Philips ou Lexus.

Une priorité : les Millenials 

Les Millenials sont déjà sur le marché du travail et de la consommation (80M aux US), et, surtout, ils ne sont plus si jeunes (27 ans en moyenne). Cette génération, la plus éduquée qu’il y ait jamais eu, se démarque surtout par sa relation aux marques  : le rapport de force Marque-Consommateurs se renverse. Il est urgent d’intégrer le sujet à l’ordre du jour des plans marketing client 2017…

Une injonction : l’empathie

Plus d’une dizaine de fois le mot « empathy » revient dans les interventions. Le marketer est aujourd’hui immergé dans un quotidien dominé par la technologie (quelle plateforme dois-je choisir ?) et l’obsession des KPIs (combien de clicks sur cette campagne ?). Le risque grandit de se déconnecter de ses vrais consommateurs. Réinjecter du sens et de l’usage passe par une prise de recul. Beth Comstock, la Vice-Chair de GE, préconise du temps d’observation. Data Marketer, expérimentez le « Vis ma vie de client » !

Une mission : transformer la Data en Insights

La question de la valorisation des données est tranchée : il ne s’agit pas uniquement de l’exploiter à des fins de marketing opérationnel, mais d’exploiter toute l’information pour en tirer de la compréhension profonde des clients (« Deep Customer Knowledge ») et alimenter les équipes produits et créatifs de cette connaissance. Pas si évident, car il ne s’agit pas juste de produire des tableaux de chiffres. Data Marketer, redécouvrez les études…

Une attente client : « Show me that you know me « 

Les consommateurs admettent que leurs comportements soient trackés et analysés ; ils partagent même volontairement leurs données… si elles servent  proposer des services et des messages ultra-personnalisés. Il ne s’agit plus de décliner un message selon quelques segments de clients, de servir des messages dérivés sur le seul champ du prénom, mais d’envoyer des messages individualisés et en temps réel. La technologie le permet désormais. Les références clients présentées sont bluffantes. La campagne « Wherever you are » de Zalando et Topshop a été déclinée en 60.000 versions…

 

Muriel Glatin

ECRIT PAR | Morgane Mouly

#CRMMeetings : Webedia Data Services à Cannes !

Webedia_data_services_CRMeetings_cannes3

Le groupe Webedia est cette année représenté par Webedia Data Services et Edit Place au salon Customer Relationships & Marketing Meetings à Cannes.

Pour parler relation et connaissance client, Data-driven Marketing, Data Management Platform (DMP), gestion de campagnes emailing, ou Plan relationnel pour 2017; rendez-vous au stand E44-E46 et rencontrez Christophe, Muriel, Vincent, et Mathis.

L’équipe Webedia Data Services sera ravie de vous rencontrer et répondre à vos interrogations !

ECRIT PAR | Carine Colson

La lettre du Data Driven Marketing #1 Juin 2015

Bonjour,

Camp de Bases, votre partenaire dans la réussite de vos projets data marketing, lance sa newsletter dédiée au Data Driven Marketing.
Chaque mois, un expert de la data prend la parole. Ce mois-ci, nous parlons Data Quality et vous livrons le secret pour passer des Big Bad data aux Smart Data !

Nous profiterons également de cette news pour vous présenter les innovations de la nouvelle version de Quintessence, le DMP marketing de Camp de Bases.

Enfin, retrouvez aussi dans nos rubriques les dernières actualités du réseau Camp de Bases : avec Bolero Web Intelligence, nous nous sommes penchés sur l’écosystème du Data Driven Marketing. Vous pouvez télécharger gratuitement l’infographie que nous avons co-produite.

Bonne lecture,
Christophe Cousin, fondateur

>>> Télécharger la lettre du Data Driven Marketing #1

>>> M’inscrire pour recevoir la lettre du Data Driven Marketing

ECRIT PAR | Carine Colson

[Infographie] Construisez votre Data Driven Marketing en 5 étapes !

Annoncée depuis des années, la convergence des données marketing, publicitaires et digitales est désormais une réalité.

Grâce à elle, les stratégies « Data Driven » permettent une relation personnalisée, prédictive et cohérente sur l’ensemble des points de contact.

Bolero et Camp de Bases allient leurs expertises pour vous assister de l’acquisition à la fidélisation à 360° de vos clients.


>>> Téléchargez l’infographie « Construisez votre Data Driven Marketing en 5 étapes »

ECRIT PAR | Carine Colson

SAVE THE DATE: 23 juin 2015 / Club Adetem – Votre Data Driven Marketing optimisé grâce à la convergence des données

Optimisez votre Data Driven Marketing grâce à la convergence des données marketing, publicitaires et digitales.
C’est le thème du prochain Club Adetem “Big Data / Smart Data”  qui se tiendra à Paris le mardi 23 juin 2015.

Annoncée depuis des années, la convergence des données marketing, publicitaires et digitales est désormais une réalité. Grâce à elle, les stratégies « Data Driven » permettent une relation personnalisée, prédictive et cohérente sur l’ensemble des points de contacts.
Focus sur les usages innovants à mettre en place pour traiter l’abondance des informations concernant les consommateurs dans un cadre juridique en mouvement.

Avec :
– Caroline FAILLET, Fondatrice de Bolero, qui présentera le Hub des données digitales,
Christophe COUSIN, Fondateur Directeur Général de Camp de Bases, qui détaillera les bénéfices du Hub des données marketing,
et Florence BONNET, Juriste Associée chez CIL Consulting, qui fera le point sur la législation des Data Marketing.

Pour optimiser votre Data Driven Marketing, rejoignez-nous le 23 juin de 9h à 12h au 44 bd Vaugirard.
Les participants du Club « Big Data / Smart Data » recevront en avant-première le tout nouveau poster sur l’écosystème du Data Driven Marketing.

>>> Détails et inscriptions ici

ECRIT PAR | Carine Colson

DMA 2014 – San Diego – Jour 3

ça y est ! Dernier jour au salon de la DMA à San Diego pour nos envoyés spéciaux Muriel Glatin et Christophe Cousin.

Pour terminer en beauté, ils nous donnent les 10 idées clés à retenir de ce salon de la DMA.

Bon visionnage !

Pour toutes remarques, commentaires ou questions, contactez les sur leurs comptes twitter :
@MurielGlatin / @ChCousin

>>> Retrouvez ici les 10 verbatims clés ou les idées à retenir de la #DMA2014

ECRIT PAR | Carine Colson

DMA 2014 – San Diego – Jour 2

Jour 2 du salon DMA à San Diego : Muriel Glatin et Christophe Cousin, nos envoyés spéciaux, reviennent sur les temps forts de leur journée du 28 Octobre avec :

-> La keynote de la journée : L’étude de la DMA sur les pratiques en matière de Data Driven Marketing dans 20 pays…avec toujours la base de données au centre de toute stratégie performante !
-> Le rappel que la data ce n’est pas que de la technologie dixit Lisa ARTHUR, DM de Teradata et rédactrice d’un ouvrage sur la Big Data et qui clame : « Big Data, it’s not about cloud, it’s about people ! ».
-> Les bases de données : sujet technique ou marketing ?

Bon visionnage !

Pour toutes remarques, commentaires ou questions, contactez les sur leurs comptes twitter :
@MurielGlatin / @ChCousin

>>> Retrouvez ici les 10 verbatims clés ou les idées à retenir de la #DMA2014