ECRIT PAR | Muriel Glatin

5 (très) bonnes raisons d’adopter une CUSTOMER DATA PLATFORM pour votre stratégie marketing

L’an passé a été trusté par le sujet de la DMP. Aujourd’hui, un nouvel acronyme commence à prendre position dans le landerneau du Data Marketing : CDP, comme Customer Data Platform. Mais quelle solution de gestion de données privilégier pour une direction marketing : CDP ou DMP ? Quelle différence entre les 2 solutions ? Dois-je faire migrer ma DMP vers cette nouvelle solution ? Toutes ces questions interpellent les marketeurs. Pour vous aider à vous y retrouver, nous avons listé les 5 points clés sur lesquels vous appuyer pour faire votre choix.

Les différences entre Data Management Platform et Customer Data Platform ne sont pas toujours très clairement mises en lumière. Certainement parce que ces deux outils possèdent en apparence des fonctions assez proches : ils assurent la gestion de données client, facilitent le travail des équipes marketing et vous dressent un portrait plus détaillé de votre clientèle pour une communication ciblée. Au-delà de ce constat de base, les caractéristiques de chacun diffèrent pourtant assez largement.

Privilégier l’option CDP parce que… Raison n°1 : vous collectez des données en provenance de plusieurs de sources différentes

Votre activité associe site e-commerce, magasins physiques et centres d’appels ? Vos données sont dispersées en silo dans l’entreprise ? Si vous répondez positivement à l’une de ces questions, la CDP correspond à vos besoins !

Alors que la DMP source des données issues uniquement de la navigation web de vos internautes, la CDP considère toutes sortes de données, anonymes comme nominatives. En permettant l’unification de toutes vos sources de collecte dans une même plateforme de données, la CDP permet une véritable lecture à 360° de la connaissance de vos clients.

Privilégier l’option CDP parce que… Raison n°2 : vous avez des problèmes de qualité de données

La CDP intègre un module de data quality afin d’éliminer les doublons, les incohérences et les erreurs qui polluent votre base de données. Autre point fort, cette solution mise sur les first party data, c’est-à-dire les données que vous avez collectées. Ces dernières sont généralement de bien meilleure qualité que les third party data, fournies par les prestataires et largement employées par les DMP.

Privilégier l’option CDP parce que… Raison n°3 : vous souhaitez développer une communication cross-canal fluide et cohérente auprès de votre public

Alors que la DMP est axée sur la publicité en ligne et le ciblage du consommateur en temps réel, la CDP prend en charge la gestion de campagnes cross-canal destinées à convertir et à engager les clients de la marque. En d’autres termes, une CDP peut vous permettre de dépasser le stade de la conquête client, but premier des DMP, pour s’engager vers sa fidélisation, en usant des meilleurs points de contact à votre disposition. Par ailleurs, le système n’est pas fermé et vous pouvez très facilement exporter vos données vers d’autres systèmes en cas de besoin.

Privilégier l’option CDP parce que…Raison n°4 : vous souhaitez pouvoir appliquer la puissance de la data science

La CDP mise sur des données de qualité, réunifiées pour créer une vue unique et historisée de chaque client. Un module de data science permet d’enrichir ces données brutes avec des modèles prédictifs. La DMP, elle, fonctionne différemment, en étiquetant chaque consommateur et en l’intégrant dans l’un des profils types répertorié par la base. La CDP permet donc une approche nouvelle de la personnalisation, voire de l’individualisation, plus perspicace et intuitive, au service des besoins marketing.

Privilégier l’option CDP parce que… Raison n°5 : vous voulez rendre plus agile votre équipe marketing

L’autre point fort d’une solution CDP comme Quintessence est d’offrir à vos équipes le moyen de gérer facilement et en toute autonomie le capital data marketing. C’est lui qui décide quelles informations doivent être privilégiées et comment elles vont être utilisées. Les interfaces donnent accès à des segments complexes pour une plus grande agilité des campagnes. En quelques mots, la CDP permet de faciliter le travail de vos équipes et de changer d’échelle dans votre stratégie de marketing client.

Il est probable que vous cumuliez plusieurs de ces bonnes raisons ? Si vous souhaitez en parler, partager des retours d’expériences d’autres annonceurs, ou participer à une démo de CDP, vous pouvez me joindre sur mon compte Linkedin. A très vite, Muriel

ECRIT PAR | Pauline Gilles

Mieux qu’une DMP ? Une CDP !

L’histoire de l’informatique est remplie de concepts qui ont parfois précédé les besoins terrain. C’est exactement l’inverse pour les CDP « Customer Data Platform ». Sous ce nouvel acronyme se cache une solution qui répond parfaitement aux attentes quotidiennes des marketeurs à condition de respecter 5 facteurs clés de succès.

Une CDP : pour qui ? les équipes marketing cross-canal

Une Customer Data Platform est un formidable outil pour les marketeurs dont :

  • Les données nominatives et anonymes (autrement dit CRM et cookies) des clients sont dans des silos
  • Les data sont de mauvaise qualité (doublons, incohérences, erreurs…)
  • La vision unique du client est nécessaire pour personnaliser des campagnes & l’expérience client, faire des études, calculer des modèles prédictifs, produire des reportings, optimiser les achats publicitaires…

 

 Une CDP : c’est quoi ? un hub intelligent pour une vision 360°

De façon synthétique, une CDP s’organise autour de plusieurs modules :

  •  Un système de réunification des différentes sources de données, de data quality et de création d’une vue unique et historisée de chaque profil
  • Un système de stockage, de sauvegarde et de purge
  •  Un module de data science pour enrichir les données brutes avec des modèles prédicitifs
  •  Une interface de segmentation et de pilotage des exports vers les différents systèmes exploitant les données.

Une CDP est donc un véritable hub de données marketing alimenté par des données en silos et irrigant votre écosystème « Martech ».

Inversement, une CDP n’est pas une DMP (à l’origine uniquement centrée sur les cookies), ni un CRM (qui n’a pas pour rôle d’unifier des silos), ni encore un data lake (qui ne traite pas les données).

 Une CDP : comment ? 5 facteurs clés du succès

Avec déjà plus de 25 projets mis en production, nous pouvons d’ores et déjà identifier quelques facteurs clés du succès :

1. Piloter le projet par les scénarii d’usages marketing. Concrètement il s’agit de hiérarchiser les attentes du métier, dans le cadre d’un lotissement piloté lui par les contraintes de l’éco système IT (et donc de la DSI).

2. Traduire les règles métier dans les chaines de traitements des données (déduplication, calcul des indicateurs, modèles prédictifs, purge…) et dans le respect de la réglementation européenne à venir.

3. Intégrer des algorithmes prédictifs faits sur mesure

4. Permettre à l’équipe Marketing / CRM / digitale de faire des segments complexes en totale agilité grâce à une interface 100% graphique.

5. Faire preuve de beaucoup de pédagogie, formation, accompagnement car le concept de CDP « désilote » l’entreprise et donc change son organisation.

En résumé, quatre dimensions sont nécessaires pour votre projet CDP : marketing, technique, juridique et RH / organisation.

 

Autant d’expertises présentes chez Camp de Bases qui ont permis des business cases réussis que nous serons ravis de vous détailler autour d’un café ! Contactez-nous !

ECRIT PAR | Pauline Gilles

Le Hubday : C’est parti !

 

 

Aujourd’hui se tient l’événement à ne pas rater du Hub Institute ; le Hubday Future of Data, CRM & Programmatic au Medef.

Lors de cette conférence 35 intervenants seront présents afin d’échanger sur les tendances, présenter les meilleures innovations ainsi que des cas d’applications concrets et partager les best-practices de leurs secteurs.

Maral Zakarian (Samsung) et Christophe Cousin (Camp de Bases) interviendront au Hubday Future of Data, CRM & Programmatic afin d’échanger sur le thème de la Customer Data Platform de 11h45 à 12h !

Pour suivre en live cet événement phare du secteur de la Data, c’est par ici !


 

ECRIT PAR | Morgane Mouly

Les 3 actions à ne pas faire si vous aimez vos clients

love

C’est la Saint Valentin, l’heure de déclarer votre amour à vos client ! Et qui dit amour, dit empathie. L’empathie est un réel sujet, sa définition désigne « la compréhension des sentiments et des émotions d’un autre individu, voire, dans un sens plus général, de ses états non-émotionnels, comme ses croyances ». Tout marketeur se doit d’être empathique, c’est-à-dire de se mettre à la place de sa cible pour mieux dialoguer avec elle, et satisfaire ses besoins. De manière générale, on passe d’un marketing « product-centric » à un marketing « customer-centric ».

 

Voici les 3 actions à ne pas faire si vous aimez vos clients et avez une stratégie « customer-centric » :

 

  • Récolter des données sur ses clients et les stocker dans les bases différentes

Collecter des données sur ses clients et ses prospects, oui ; mais de manière unifiée ! Rien ne sert de collecter des données sur tous les points de contacts avec ses clients (magasin, site web, page facebook…) si les données sont stockées dans des bases de données différentes et non unifiées par la suite. Quelle déception pour un client de devoir donner ses coordonnées en magasin lors de la création d’une carte de fidélité, et de devoir à nouveau donner ses coordonnées sur le site web de la marque lors d’un achat.

 

  • Parler à tous ses clients de la même manière

On ne le dira jamais assez : il faut personnaliser ses communications. On ne parlera pas de la même manière à un prospect, un client inactif, ou un client fidèle. De plus, on s’adaptera aux profils des clients et de leurs goûts et besoins. Selon l’étude de l’Observatoire BVA pour Élu Service Client de l’Année, 86% des consommateurs souhaitent des échanges et contacts personnalisés avec les marques.

 

  • Créer un dialogue unilatéral vers ses clients

Par définition, un dialogue signifie qu’il y a un échange de communications dans les deux sens. Ne pas tenir compte des préférences et déclarations de ses clients est une erreur. Au niveau de l’emailing, on peut par exemple agir en demandant explicitement à ses contacts désabonnés ou non-ouvreurs ce qu’ils préféreraient avoir comme contenu, plutôt que de continuer à les spammer avec du contenu non adéquat.

 

L’empathie, c’est à dire se mettre à la place de ses clients ; est une notion clé en Marketing et stratégie relationnelle. Il reste cependant difficile d’architecturer le dialogue avec ses clients et prospects en prenant en compte divers éléments comme la multiplicité des profils clients, les actualités de sa marque, les marronniers, les temps forts des clients, etc. Le plan Marketing Relationnel (PMR), pierre angulaire de toute stratégie marketing, permet de répondre à ce besoin.

ECRIT PAR | Morgane Mouly

#CRMMeetings : Webedia Data Services à Cannes !

Webedia_data_services_CRMeetings_cannes3

Le groupe Webedia est cette année représenté par Webedia Data Services et Edit Place au salon Customer Relationships & Marketing Meetings à Cannes.

Pour parler relation et connaissance client, Data-driven Marketing, Data Management Platform (DMP), gestion de campagnes emailing, ou Plan relationnel pour 2017; rendez-vous au stand E44-E46 et rencontrez Christophe, Muriel, Vincent, et Mathis.

L’équipe Webedia Data Services sera ravie de vous rencontrer et répondre à vos interrogations !

ECRIT PAR | Carine Colson

[Infographie] Construisez votre Data Driven Marketing en 5 étapes !

Annoncée depuis des années, la convergence des données marketing, publicitaires et digitales est désormais une réalité.

Grâce à elle, les stratégies « Data Driven » permettent une relation personnalisée, prédictive et cohérente sur l’ensemble des points de contact.

Bolero et Camp de Bases allient leurs expertises pour vous assister de l’acquisition à la fidélisation à 360° de vos clients.


>>> Téléchargez l’infographie « Construisez votre Data Driven Marketing en 5 étapes »

ECRIT PAR | Carine Colson

Pour arriver aux Big Data Marketing, passez par la case Data Quality !

Ces derniers mois la Big Data s’est imposée comme l’un des enjeux majeur du marketing de demain grâce à l’ analyse des comportements : les visites, les contenus lus et partagés, le détail des tickets de caisse, les avis, les retours d’opérations publicitaires etc…

Pour les marketeurs, les bénéfices attendus des Big Data sont désormais clairement identifiées :
• Vision unique du client,
• Mise en place de stratégies cross canal efficaces,
• Optimisation des résultats des campagnes,
• Reporting et datamining précis,
• Réduction des coûts et augmentation du ROI des actions…
>> Pour voir l’infographie sur les bénéfices clients des Big Data Marketing

Avant d’arriver à cette situation enviée par bien des sociétés, certaines étapes opérationnelles sont indispensables pour permettre de manipuler facilement des données fiables et mises à jour :
• Améliorer les données lors des traitements amont
• Corriger les incohérences des informations,
• Eliminer des doublons,
• Eliminer les données irréconciliables,
• Calculer des KPI pertinents…

Transformer la bad data en good data, c’est mettre en oeuvre un projet de « data quality » en mobilisant de nombreuses expertises tout au long de la chaine de la connaissance client.
La data quality impacte, en effet, bien plus que les seuls flux et bases de données : ce sont de nombreux process qu’il faut améliorer, des personnes qu’il faut former, des points de contacts à normaliser, des données à mettre en cohérence… et un long projet qu’il faut gérer pour arriver, in fine, à des traitements automatisés. C’est ce long chemin qui est représenté dans notre dernière infographie « Améliorer la Data Quality pour votre DMP marketing » … et qui a fait l’objet de nombreuses années de R&D par les équipes de Camp de Bases pour arriver à notre solution Data Quality Flow.
>>Cliquez-ici pour savoir comment améliorer la qualité de vos données pour votre DMP Marketing.

Christophe Cousin, Fondateur – Directeur Général de Camp de Bases

ECRIT PAR | Carine Colson

SAVE THE DATE : 02/12 – Quels sont les nouveaux scénarios de valorisation de vos données marketing ? – Adetem

logo Adetem Avec de plus en plus de données et de plus en plus de canaux et d’interactions, les marketeurs ont le champ libre pour tester de nouveaux scénarios d’usages et de valorisation des données marketing.

Nous ferons le point en moins de deux heures sur les tendances en cours et les best practices autour de de 3 grands thèmes : la connaissance client, l’expérience client et le géomarketing.

Cet événement est organisé dans le cadre du Club « Big Data, Smart Data » de l’Adetem.
Il sera animé par Christophe COUSIN, Président Directeur Général de Camp de Bases et Vincent FOURNOUT, Directeur Associé de Message Business, tous deux co-présidents de ce club.

>>> Découvrir les intervenants et le programme détaillé.

>>> S’inscrire !

ECRIT PAR | Carine Colson

La Tweetletter ou la sélection “tweets” de la semaine du 07/01…

…qui vous a peut-être échappé…et que nous vous rapportons chaque vendredi !

…Deuxième semaine de l’année et déjà il semblerait que 2013 soit l’année de la data : Big Data, Bad Data, Open Data, Dataviz, Database, Data quality, Datamart, Data marketing,…
La data est au coeur des préoccupations et des organisations, ne passez pas à côté !

1 Les différents segments du #Bigdata varient entre 21,1% et 53,4% de croissance. #AnalyseDonnées #Penurie http://ow.ly/gGOvo #IDC
2 Les données, puissance du futur http://ow.ly/gCZu3 #Data
3 Infographic: #BigData Brings #Marketing Big Numbers http://ow.ly/gETg2 Src @mktgtechblog
4 #Infographie : 25 prédictions d’experts pour 2013 http://ow.ly/gCNDC #Marketing #Email #Cross-canal #Automation
5 Les entreprises […] sont aveugles sans #connaissanceclient, […] fragilisées, sans stratégie CEM et sans #BDD http://ow.ly/gEOiw
6 La data rendue utilisable par la visualisation http://ow.ly/gBavJ #CMO #Dataviz #Data
7 43% des cadres et DSI ont déjà créé de nouvelles sources de revenus grâce à l’utilisation de #données #BigData http://ow.ly/gANCw
8 Le trafic métro et RER 2011 en une dataviz http://ow.ly/gBbUc #Dataviz
9 Les entreprises qui utilisent des outils d’analyse pr les #BigData ont amélioré leurs perfs de 26 % en moyenne http://ow.ly/gEP5M
10 Jer Thorp: Data and oil http://ow.ly/gEOBD#Data #Art #Culture

Pour recevoir nos communications, inscrivez vous en cliquant ici

ECRIT PAR | Carine Colson

La Tweetletter ou la sélection “tweets” de la semaine du 24/12…

…qui vous a peut-être échappé…et que nous vous rapportons chaque vendredi !

…Dernière semaine de l’année, l’occasion pour nous de vous communiquer les trois thématiques les plus cliquées dans nos tweetletters :

  • A 29% les sujets liés au Marketing : Fonctions marketing, Marketing relationnel, Marketing Digital, Marketing & Réseaux sociaux, Connaissance Client,…
  • A 17%, la #Datavision : Infographies, techniques, outils, exemples…,
  • A 10%, les articles traitants de stratégies cross-canal, multi-canal ou trans-canal : Méthodologie, exemples de stratégies, chiffres,…

Bonne dernière « tweetlecture » 2012 et bonnes fêtes de fin d’année !

1 2012 in Data Visualization http://ow.ly/ggiyK #Dataviz
2 « Pour gérer ce trop-plein d’informations, on doit se fier à son intuition » http://ow.ly/g9P5L #BigData
3 #E-mail #B2B : le comportement des professionnels face aux messages en 2012 http://ow.ly/gmgk5
4 Rappel : #DataMarketing : Six experts donnent leurs visions http://ow.ly/gmj8W #DataQuality #BigData #ConnaissanceClient
5 Les 12 tweets qui ont marqué 2012 http://ow.ly/gbFjG
6 O3 : Optimisez vos Organisation & Outils pour répondre aux enjeux du Marketing #multicanal ! http://ow.ly/ffaJf
7 Chuck Hollis (EMC) : « 2013 s’annonce chargée en incertitudes » http://ow.ly/gm6hr #IT #Data #DSI
8 Rendre les données compréhensibles http://ow.ly/gmjHd #Dataviz #Infographies #Ressources
9 34% des professionnels du #marketing ont généré des leads via le micro-blogging http://ow.ly/gmjq2 #Chiffres #Twitter
10 10 significant visualisation developments: July to December 2012 http://ow.ly/gmkVg#Dataviz

Pour recevoir nos communications, inscrivez vous en cliquant ici