ECRIT PAR | Carine Colson

Marketing-Professionnel : « Base marketing : il est temps de faire simple ! »

Christophe Cousin, Fondateur et dirigeant de Camp de Bases a publié un article dans la tribune libre de Marketing-professionnel.fr.
Ci-dessous le début de l’article :

Vous savez écrire une requête SQL ? Moi non plus !

Pourtant c’est ce genre d’expertise qui est régulièrement demandée à des marketeurs lorsqu’ils veulent faire une segmentation ou une cible pour une campagne d’emails. Et avant d’en arriver là, d’autres questions tout aussi saugrenues sont venues émailler leur parcours du combattant pour créer une base de données unique… cette fameuse base indispensable pour mieux connaitre ses clients, faire des opérations multicanal, en résumé faire du relationnel.

Il leur a fallu négocier des ressources avec leur DSI, rédiger un cahier des charges, choisir entre des solutions techniques qui se ressemblent, faire des référentiels, définir des stratégies de déduplication, … bref gérer un projet qui s’avère finalement très technique, loin de leur intérêt initial et de leurs compétences.

Et lorsque la base de données est enfin accessible, la complexité continue avec des interfaces incompréhensibles et des fonctionnalités pour statisticiens geek qui se régalent de la fameuse syntaxe SQL.
Du coup, le marketing surcharge la DSI avec des demandes de comptages, plus personne ne sait où se trouve le “bon” chiffre d’affaires parmi les 12 champs “CA” de la base, les données sont mal maintenues…

Au final, les outils sont exagérément compliqués, les équipes sont surchargées, les campagnes mal ciblées et mal personnalisées, la connaissance client est sous exploitée, le ROI n’est pas au RDV…

La complexité des BDD marketing n’est pas une fatalité

Pourtant, des solutions existent pour simplifier tous ces process et faciliter les usages. Elles se basent sur un premier constat métier : les équipes marketing gèrent des données très différentes en fonction de l’activité de leur core business mais leurs besoins fonctionnels sont les mêmes :

  • comprendre le contenu de leur base de données,
  • créer des segments et décrire leurs clients & prospects,
  • faire des ciblages,
  • disposer de tableaux de bord et de reporting.

Dès lors, la création d’une solution générique et spécifique aux bases de données marketing devient une réponse pertinente aux besoins des marketeurs. Et “le cloud” est bien entendu le terrain de jeu idéal d’une telle solution !

>>>> Lire la suite

ECRIT PAR | Philippe Toulemont

Le 1er Data Tuesday a eu lieu !

Logo Tuesday Le Data Tuesday est une initiative lancée par trois startups (Data PublicaCaptainDash et MFG Labs), et leurs quatre partenaires (Les Echos, Cap Digital, Systematic et EIT ICT Labs).Ce rendez-vous mensuel est dédié aux acteurs de la Data et leur permet de se rencontrer pour échanger et réfléchir sur trois sujets que sont la  Big Data, la Dataviz et l’Open Data.Ce premier rendez-vous s’est tenu hier et avait plus une vocation de « kick-off ».Sans thématique précise, cet évènement a su susciter la curiosité et attirer une audience importante : La salle d’ICT Labs était pleine !

La session a commencé par 3 présentations, mais suite à des problèmes de circulations je ne suis arrivé qu’à la fin de la seconde, qui abordait la problématique du Big Data et de sa manipulation par le grand public.
J’en retiendrai une phrase : « L’analyse du Big Data, c’est de l’avant-garde en mode bourrin« . Une phrase, certes un peu choc mais qui rappelle que pour manipuler des volumes aussi importants de données, il faut commencer par être humble et pragmatique en limitant ses axes d’analyse à deux ou trois dimensions.

Ensuite, quelques idées séduisantes ont été évoquées comme :
– La nécessité de désapprendre la loi normale.
– Les courbes de Gauss.
– La dictature des moyennes dans l’analyse des chiffres. Une très bonne illustration de celle-ci est qu’une personne qui se noie dans un trou d’eau se moque de savoir que la profondeur moyenne du lac fasse 60cm !
La volumétrie amenée par la Big Data oblige à circonvenir le périmètre de son analyse et à ne plus essayer de tout comprendre et tout résumer.

MFG Labs a présenté une autre image amusante… et pertinente sur les états de la Data:

  1. Solide: Les belles bases de données relationnelles.
  2. Liquide: Les fichiers XL, PDF…
  3. Gazeux: L’Open Data, le Big Data, les « trucs » informes qui trainent dans le nuage.

Suite à ces présentations a eu lieu un débat (peu houleux) dont sont sorties quelques thématiques clés:

  1. La traçabilité des données Open Data.
  2. L’ouverture des entreprises au monde de l’Open Data, avec la question de qui au sein de l’entreprise doit prendre en charge cette initiative.
  3. L’Open Data rendra-t-elle le monde plus beau ?

La question est maintenant de savoir si cette soirée doit se rebaptiser Open Data Tuesday. Heureusement, le cocktail qui a conclu la soirée laissait penser que non et que les différents acteurs présents voulaient y voir évoquer d’autres sujets.

On peut toutefois se demander si Big et Open Data vont facilement cohabiter avec les données classiques ou est-ce que deux univers totalement hermétiques sont en train de se créer, avec chacun ses spécialistes.
Quelques experts croient toutefois que les passerelles existent et tendent à se développer, poussées par des technologies comme Hive pour Hadoop.

A noter que l’évènement semble particulièrement propice au networking et que les discussions battaient leur plein.
Vous pouvez retrouver ici les présentations du Data Tuesday.

Suite au prochain numéro, le 6 décembre au 104 rue d’Aubervilliers dans le 19ème.

ECRIT PAR | Carine Colson

« Ils ont pensé le futur : réseaux sociaux, e-commerce, web marketing… »

Pauline Duffour Wargnier, coordinatrice éditoriale, passionnée par le marketing des services, et Henri Kaufman, « un scientifique qui a mal tourné : il est devenu publicitaire !» comme il se définit lui-même, sont à l’initiative du livre « Ils ont pensé le futur : web social, marketing, e-commerce…» est sorti le 9 novembre.

L’idée ? Recueillir la vision d’ acteurs d’horizons différents : Chefs d’entreprises, anciens ministres, blogueurs influents, experts en Social Media, étudiants… sur le futur des réseaux sociaux, du e-commerce, du web marketing…et d’en faire un livre. Une vision, un chapitre.

Christophe Cousin, Fondateur et Directeur Général de Camp de Bases, a participé à cette aventure et nous a livré sa vision du futur sur le thème « Dans base de données marketing, le mot important, c’est « Marketing » ! » .

En attendant la sortie du livre ou la pré-commande disponible chez Kawa, retrouvez ici la liste des contributeurs !

Ils ont pensé le futur

Découvrez d’ores et déjà des premiers extraits :
– Colette Ballou Lamotte, fondatrice de Ballou PR et spécialiste de l’e-réputation, It’s all about data
Emmanuel Fraysse, spécialiste des Réseaux Sociaux avec Le filtrage social
– Charles Woitiez, spécialiste du e-Learning avec Comment Internet révolutionne notre relation au transfert de connaissances
 Fadhila Brahimi, la “reine” du Personal Branding avec # Personal Branding 3ème génération : Vers la stratégie de présence des marques personnelles.
– Olivier Ezratty sur le thème du bruit dans les Réseaux Sociaux 
– Grégoire Kaufman qui est actuellement en charge de la coordination des Formats de magasin au sein du groupe Carrefour.
– Sylvie Ouziel est Directeur Général Adjoint de l’activité Conseil en Management d’Accenture monde, # Les réseaux sociaux et l’entreprise.
– Marc Rougier, entrepreneur récidiviste, Marc Rougier est le président co-fondateur de Scoop.it, plateforme d’expression par curation “Quels scénarii pour la curation en 2012 ? “
– Nathalie Lemonnier : #Luxe et Digital
– Virginie Spiess est Maître de Conférences à l’université d’Avignon et chef du Département des Sciences de l’Information et de la Communication : “Les médias en 2012, une nécessaire convergence”.

ECRIT PAR | Carine Colson

Simplifiez-vous la gestion de vos données marketing avec Quintessence !

Camp de Bases lance Quintessence, une solution de gestion de données de marketing en mode SaaS, à destination des directions marketing.

« Les données client sont de plus en plus nombreuses et au cœur de la stratégie relationnelle des annonceurs. Il est pourtant rare que les directions marketing puissent exploiter facilement ces informations que ce soit pour mieux connaitre leurs clients ou faire des actions multicanal. Face à ce constat métier, Camp de Bases propose une réponse simple et opérationnelle avec Quintessence » déclare Christophe COUSIN, Fondateur et Directeur Général de Camp de Bases.

Quintessence est une offre packagée, organisée autour de 4 offres :

1 – Du conseil en amont pour sourcer les données : pour répertorier, sélectionner, exploiter les données issues des différentes sources, qui ne se « parlent pas ». Ces informations peuvent être présentes dans le système d’information de l’entreprise (achat, CRM, service client…), sur le web (inscription à des newsletters…), et dans les outils de gestion de campagnes (clicks, retours, coupons…).

2 – La création d’une base de contacts marketing unique.
Cette base est alimentée par des flux réalisés sur mesure et avec des connecteurs pré développés. Les données sont transcodées, nettoyées, dédupliquées et enrichies.

3 – Une application web de datamanagement, permet aux directions marketing de :

  • Disposer de tableaux de bord synthétiques sur la base de données
  • Explorer la base pour en comprendre son contenu,
  • Créer des segments en quelques clics et faire du profiling,
  • Préparer des actions marketing grâce à un outil de ciblage intuitif.

« Nous avons conçu une application web ergonomique, intuitive et visuelle. La représentation graphique de la base et le « drag and drop » facilitent l’appropriation des données et permettent aux équipes marketing ou études de rester concentrées sur leur métier. » déclare Nadia BELNET, Directrice Associée de Camp de Bases.

4 – L’hébergement et l’administration en mode SaaS sont assurés par les experts de Camp de Bases. Cette prestation de running inclut l’hébergement de la base dans un data center sécurisé, la surveillance des données, l’administration de la base, les traitements et un accompagnement client.

Pour en savoir plus et découvrir les éléments différenciant, la cible et le modèle économique de Quintessence, téléchargez le Communiqué de Presse.

Contact : Carine Colson
carine.colson@campdebases.com ou communiquepresse@campdebases.com

Quintessence- Reporting -Reportmap -Completude

ECRIT PAR | Carine Colson

[Infographie] Créez de la connaissance client en 5 étapes !

Découvrez en une seule image comment créer de la connaissance client en 5 étapes…

Cette infographie s’adresse à tous ceux qui veulent améliorer leur connaissance client et donc comprendre et travailler leur base de données.

Une approche méthodologique, pour comprendre tout l’environnement et les problématiques autour de votre base de données.

N’hesitez pas à partager cette ressource…

Alors 1,2,3,4,5 cliquez ici !

Créez de la connaissance client en 5 étapes

Votez pour choisir le thème de la prochaine infographie ici ! Votre avis compte, merci 🙂

ECRIT PAR | Carine Colson

Récupérez vos données grâce à « Europe v Facebook » !

Un groupe d’étudiants Australien « Europe v Facebook » a déclaré (légitimement) une guérilla à Facebook pour que chaque utilisateur puisse récupérer ses données publiées, partagées…ou même supprimées !
Aujourd’hui, Facebook permet de récupérer ses données directement depuis leur site, via un accès depuis votre compte.
Il vous suffit de vous connecter, aller dans « Paramètres du compte » et en bas se trouve un lien avec inscrit « Télécharger une copie de vos données sur Facebook ».
Cliquez ensuite sur « Téléchargez ». Facebook met ensuite entre plusieurs heures voir jours à vous envoyer un lien par mail vous invitant à télécharger vos données.
Il semblerait cependant que cette solution ne permette pas de récupérer toutes ses données mais seulement une partie, merci aux étudiants Australiens !

Où sont donc mes données et comment puis-je toutes les récupérer ?
« Europe v Facebook » vous permet de recevoir toutes vos données sur CD, en les demandant via une URL, beaucoup plus sécurisée que le formulaire précédent.
« Europe v Facebook » vous accompagne dans cette démarche et vous invite à être vigilants mais surtout persévérants car Facebook n’est pas réellement votre ami,
même si vous partagez sans cesse vos données avec lui et qu’il se charge de toutes les garder précieusement !

Plus d’informations

Ce que Facebook sait sur vous

ECRIT PAR | Carine Colson

Deux Master Class au salon de la VAD le 19 octobre

Christophe Cousin, Fondateur et dirigeant de Camp de Bases sera présent le mercredi 19 octobre au salon de la VAD à Lille.

Christophe est à l’origine de 3 expériences entrepreneuriales réussies :
– Bananalotto : 1er site de loterie gratuite sur internet en France ;
– Café CRM : Société de conseil, intégration de solutions CRM et gestion de campagnes on line ;
– Mediapost Multicanal : Filiale de MEDIAPOST (Groupe la Poste) en charge des solutions data et de la gestion de la relation client.

Venez le rencontrer lors des deux Master Class qu’il animera :

  • Mercredi 19 octobre de 11h30 à 13h, Master Class 2 :

« Construire sa base de données orientée connaissance client ».
Découvrez les best practices pour une base de données marketing efficace, pérenne et facile à exploiter.

  • Mercredi 19 octobre de 14h à 15h30, Master Class 2 :

« Collecter, enrichir et optimiser ses données marketing BtoC ».
Créez un véritable actif avec des données marketing utiles permettant de mener une stratégie de marketing relationnel efficace et des études pertinentes.

Profitez de ces deux occasions pour lui demander de vous présenter de Quintessence , notre solution innovante de gestion de données marketing en mode SaaS ou simplement pour demander votre poster sur la thématique « Exploitez vos données marketing en 5 étapes ! » Vous pouvez également la  téléchargez ici sans attendre !

Si vous n’avez pas encore vos badges, cliquez ici !

ECRIT PAR | Carine Colson

Mobile et Fidélisation client : un duo inévitable

Le web en parle et tout le monde s’y met ! Fidélisation et mobile  : une relation plus ou moins interactive, avec des degrés d’implications différents côté client :

1 –  J’ai ma carte de fidélité sur mon mobile et je l’utilise.
Les avantages ? Un portefeuille plus léger, une part active dans mon programme de fidélité : je cumule des points, des s’miles,…et surtout je l’ai toujours sur moi !
L’inconvénient ? Tous les commerces ne sont pas encore capables de scanner le code barre sur mobile, dans ce cas, ancienne méthode avec saisie manuelle des numéros de votre carte de fidélité.
Attention, les bornes des supermarchés en self-service, par exemple, ne supportent pas toutes le système de scan.
Parmi les applications disponibles et gratuites permettant de scanner vos cartes de fidélité, vous trouverez Fidall ou encore FidMe

2-  Je consomme, j’ indique quoi, combien, où et je le partage.
Blippy et Swipely, sont deux programmes qui enregistrent vos coordonnées bancaires et vous permettent à chaque utilisation de votre carte bleue de partager vos achats avec vos amis.
L’avantage ? Je cherche encore, peut-être aider mes amis à connaître mes goûts et m’offrir un cadeau d’anniversaire adapté ?
Comme dans tout programme de fidélité, je bénéficie de réductions, goodies et autres à force d’utilisation.
Inconvénient et avantage en même temps ?  Swipely et Blippy ne fonctionnent qu’au sein de leurs réseaux respectifs. Vos amis doivent également y être pour partagez vos achats !

3 –  Je suis géolocalisée et je reçois des notifications en temps réel.
LaSer lance Loyalty Mobile, une application en marque blanche qui renouvelle les cartes de fidélité et intègre les données du parcours client dans un CRM.
Je suis sollicitée lorsque je passe devant un magasin, auquel je suis fidèle, et celui-ci me propose des opérations intéressantes.

4  -Dernier degré, encore inexistant mais qui semble être l’aboutissement de ce duo « fidélisation – mobile » :
Je déclare mes besoins ou mes envies, scanne mes cartes de fidélité, reçois des notifications  sur les produits qui m’intéressent  uniquement quand je suis à proximité des enseignes auxquelles je suis fidèle.
Dans ce cas uniquement la fidélisation géolocalisée sur mobile semble réellement pertinente.

Toutes ces informations à traiter engendrent bien entendu la question de la qualité et de la gestion des données 😉

A lire :
La contextualisation est la nouvelle étape de la relation client digitale

ECRIT PAR | Carine Colson

Conseil : Nos missions « Diagnostic BDD & Connaissance client »

Pour qui, pourquoi ?
Les DG, direction marketing ou DSI qui veulent y voir clair sur :

  • Les données existantes et exploitables « réellement » parmi celles disséminées dans tout le SI
  • L’architecture technique existante et à déployer,
  • Les outils d’exploitation existants, utiles, à prévoir, à optimiser
  • Les process de collecte, la collecte du consentement, l’efficacité des opérations menées…
  • L’organisation et la gestion des expertises nécessaire pour la mise en œuvre de campagnes multicanal

Comment ?
Une mission commando de 6 semaines pour:

  • Un diagnostic de l’existant (vs les best practices du marché)
  • Une recommandation incluant une vision cible « cartographie data, flux et architecture »
  • Une feuille de route à 12/18 mois avec l’ensemble des actions à mener sur les dimensions marketing, architecture technique, data, outils, organisation, juridique.

Nos références
Les premiers clients de Camp de Bases sont Samsung France, Condé Nast, Le Quotidien du Médecin, Huttopia…
Ils bénéficient de notre savoir-faire acquis ces dernières années grâce à des dizaines de missions similaires.

ECRIT PAR | Carine Colson

Nos références

Aujourd’hui, Camp de Bases travaille avec :


Logo Aelia

Logo Amaury Groupe
Logo Astrazeneca
Logo Bet Advisor Logo Condé Nast Logo Condé Nast Russie


Logo Groupe Profession Santé
Logo Huttopia Logo Ingenico HealthCare La Poste
Logo Loreal Logo Quotidien du Médécin Malakoff Mederic
Logo PierreFabre Logo Saatchi & Saatchi Logo Samsung
Logo SFR

La Direction de la Communication Financière de L’Oréal confie à Camp de Bases une mission
pour optimiser son marketing relationnel.

Nous avons réalisé des prestations d’accompagnement sur mesure et missions de type « Diagnostic et feuille de route connaissance client » afin de déployer une stratégie efficace sur 12 à 18 mois pour nos clients Samsung et le Quotidien du Médecin.

Avec notre premier client Bêta Condé Nast, un groupe d’édition de presse magazine américain comprenant Vogue, GQ, Vanity Fair,…

Nous avons constitué une base de données unique regroupant des clients et prospects provenants de sources différentes : Abonnés, inscris newsletters, participants à des jeux-concours,…Condé Nast possède maintenant sa première base unifiée via la plate-forme Quintessence.