ECRIT PAR | Pauline Gilles

Mieux qu’une DMP ? Une CDP !

L’histoire de l’informatique est remplie de concepts qui ont parfois précédé les besoins terrain. C’est exactement l’inverse pour les CDP « Customer Data Platform ». Sous ce nouvel acronyme se cache une solution qui répond parfaitement aux attentes quotidiennes des marketeurs à condition de respecter 5 facteurs clés de succès.

Une CDP : pour qui ? les équipes marketing cross-canal

Une Customer Data Platform est un formidable outil pour les marketeurs dont :

  • Les données nominatives et anonymes (autrement dit CRM et cookies) des clients sont dans des silos
  • Les data sont de mauvaise qualité (doublons, incohérences, erreurs…)
  • La vision unique du client est nécessaire pour personnaliser des campagnes & l’expérience client, faire des études, calculer des modèles prédictifs, produire des reportings, optimiser les achats publicitaires…

 

 Une CDP : c’est quoi ? un hub intelligent pour une vision 360°

De façon synthétique, une CDP s’organise autour de plusieurs modules :

  •  Un système de réunification des différentes sources de données, de data quality et de création d’une vue unique et historisée de chaque profil
  • Un système de stockage, de sauvegarde et de purge
  •  Un module de data science pour enrichir les données brutes avec des modèles prédicitifs
  •  Une interface de segmentation et de pilotage des exports vers les différents systèmes exploitant les données.

Une CDP est donc un véritable hub de données marketing alimenté par des données en silos et irrigant votre écosystème « Martech ».

Inversement, une CDP n’est pas une DMP (à l’origine uniquement centrée sur les cookies), ni un CRM (qui n’a pas pour rôle d’unifier des silos), ni encore un data lake (qui ne traite pas les données).

 Une CDP : comment ? 5 facteurs clés du succès

Avec déjà plus de 25 projets mis en production, nous pouvons d’ores et déjà identifier quelques facteurs clés du succès :

1. Piloter le projet par les scénarii d’usages marketing. Concrètement il s’agit de hiérarchiser les attentes du métier, dans le cadre d’un lotissement piloté lui par les contraintes de l’éco système IT (et donc de la DSI).

2. Traduire les règles métier dans les chaines de traitements des données (déduplication, calcul des indicateurs, modèles prédictifs, purge…) et dans le respect de la réglementation européenne à venir.

3. Intégrer des algorithmes prédictifs faits sur mesure

4. Permettre à l’équipe Marketing / CRM / digitale de faire des segments complexes en totale agilité grâce à une interface 100% graphique.

5. Faire preuve de beaucoup de pédagogie, formation, accompagnement car le concept de CDP « désilote » l’entreprise et donc change son organisation.

En résumé, quatre dimensions sont nécessaires pour votre projet CDP : marketing, technique, juridique et RH / organisation.

 

Autant d’expertises présentes chez Camp de Bases qui ont permis des business cases réussis que nous serons ravis de vous détailler autour d’un café ! Contactez-nous !